PoÉsie & Écriture

nous cahotons dans un tunnel sans bord et sans fin.

« dans la baignoire, l’eau bouillonne, les vagues submergent le corps qui retient son souffle. en apnée. le bruit sourd du train arrive étouffé aux tympans gorgés d’eau.

ça doit faire cet effet-là de boire la tasse pense-t-elle avant de refaire surface. »